Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 16:10

Le CENTQUATRE à Paris avait invité ses fans à l’accrochage d’une œuvre majeure.

P1140576

 

Cependant, aucun visiteur n’a pu observer l’action de levage, ni la fixation. Par mesure de  précaution, soi-disant, à la fois pour la sécurité des curieux et la protection du chef-d’œuvre fragile, la manutention se fit à huis clos.

 

Je découvris donc de loin un grand lustre.

 P1140577

 

Le zoom me montra les détails qui me laissèrent perplexe : je voyais des tampons hygiéniques o.b. introuvables en France, mais disponibles en Allemagne dès les années 1950.

 P1140579

 P1140578

 

Public et organisateurs semblaient pensifs…

 P1140586

 

La marque est présente en Suisse, comme on peut le voir sur son site :

 

« o.b. est une marque de tampons hygiéniques commercialisée en Suisse par l'entreprise Johnson & Johnson AG, filiale du groupe international du même nom. Lancée sur le marché allemand en 1950 par Carl Hahn à qui elle doit son nom (o.b. est le sigle de l'expression allemande "ohne binde" signifiant "sans bande"), notre marque est propriété du groupe Johnson & Johnson depuis 1974. Notre gamme de produits comprend les tampons o.b. classiques, o.b. Procomfort et o.b. Flexia, pour la plus grande satisfaction de millions de femmes dans le monde. »

http://www.clipeco.ch/o-b/video-pub-film-spot/entreprise-marque-suisse/tampon-hygienique/ob-flexia/v2

 

Ni le site suisse, ni aucun autre de Johnson & Johnson ne font référence au lustre de Joana Vasconcelos. L’artiste indique pourtant avoir bénéficié du mécénat de Johnson & Johnson, sans préciser si le groupe international lui a fait cadeau des 20 000 tampons sous leur emballage d’origine.

http://www.joanavasconcelos.com/info_en.aspx?oid=616

 

Le CENTQUATRE n’apporte pas plus de précisions.

 

 

http://www.104.fr/programmation/evenement.html?evenement=150

 

àVersailles, la création ambigüe ne trouva pas grâce aux yeux des commissaires qui refusèrent de l’accrocher dans la Galerie des Glaces, où ils présentent actuellement un escarpin construit à partir de casseroles…

 

Au fait, la création ne s’appelle pas « Lustre », mais A Noiva [The Bride, La Fiancée] – allez comprendre, en attendant l’accrochage d’autres articles hygiéniques…

 

Article écrit pour Ileana...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne-Marie
  • : Blog réservé à mes amis.
  • Contact

Rechercher

Catégories