Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 11:48

Après les journées du Patrimoine - qui aurait  perdu 3 % de sa valeur - les possesseurs de portefeuilles agitent leurs calculettes.

 

Le 19 septembre 2009, la France avait épuisé théoriquement son budget voté fin 2008.

 

Déjà au 31 mars 2009, la caisse des services culturels des Affaires Etrangères en Allemagne était  vide et pas question de prendre un crédit pour financer la nouvelle statue d’Arago que j’avais réclamée…

 

Les investisseurs privés ne se fient plus qu’aux valeurs-refuge traditionnelles, optent pour du tangible et délaissent le spéculatif. Alors, avec les quelques sous qui restent sous les matelas, dans les 1,2 millions à 2 millions d’euros, ils se font plaisir :

 

 

 



Le Figaro du 25/09/09

 

« …déficit public de plus de 8 % du PIB cette année.

Le chiffre est nettement supérieur aux 7,5 % encore évoqués il y a quelques jours par l'exécutif. Pour l'an prochain, avec une croissance qui repartirait très légèrement à la hausse (+ 0,75 %), le déficit serait «stabilisé», indique une source gouvernementale.

 Le projet de loi de finances pour 2010, qui sera présenté la semaine prochaine, confirmera qu'une partie des mesures du plan de relance va être prolongée: la mesure «zéro charge sociale» pour l'embauche dans les TPE; la prime à la casse, dont la sortie se fera progressivement d'ici à 2011; et le remboursement anticipé pour le crédit impôt-recherche (CIR).

 

Ce communiqué « officiel » donne des valeurs inférieures à celles communiquées par Buttonwood :

 

http://buttonwood.economist.com/content/gdc

 

 

Il y apparaît pour une population française totale de 62 520 300 têtes :

 

·        un déficit public de 32 007.50 $ par habitant, soit environ 21 790 €.

·        un endettement total de 2 000 710 000 000 $, soit 1 362 083 368 000 €.

·        soit 75,9 % du PIB

·        en progression sur un an de 9,7%

 

Pour confirmation de ces chiffres :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_de_la_France

 

Donc la dette publique est passée de 68,1 % du PIB en 2008 à 75,9 % en 2009 !

 

 

Alors que veut dire Le Figaro avec son « déficit public de plus de 8 % du PIB cette année » ??

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2009/09/25/04016-20090925ARTFIG00372-le-deficit-public-a-plus-de-8-cette-annee-.php

 

La dette par habitant de 21 790 € en France est à comparer à celle pesant sur les têtes allemandes : 19 740€, en progression de 6,8 %, soit 74,7 % du PIB.

 

Avec Angela Merkel, l’endettement a progressé sur un an  de 6,8 % en Allemagne,

avec  Nicolas Sarkozy, l’endettement a progressé sur un an de 9,7 % en France.

 

 

Eh bien, dansez maintenant...






Partager cet article

Repost 0

commentaires

AM 25/09/2009 14:16



Bien d’accord. N’empêche que le déficit annuel fait croître
l’endettement : il faut souscrire des emprunts, payer des intérêts. Donc au fil des ans, l’endettement a augmenté fortement et de manière significative depuis l’année dernière. Or les
chiffres sur 4 trimestres affolent moins que ceux sur deux, voire sur 10 ans avec le total en bout de tableau.


 


Qu’on ne me lance pas l’argument des trous dû à la vieillesse,
au chômage… ces chiffres-là étaient largement prévisibles, l’Etat bon-père-de-famille aurait dû constituer des provisions. Par exemple en diminuant son train de vie, en renonçant à l’équipement
militaire et policier (taser, caméras…). Les sociétés délocalisant auraient dû payer des taxes affectées à l’indemnisation des chômeurs…  


 


 



Al 25/09/2009 14:14



Déficit public et endettement-dette publique  ne sont pas des notions synonymes, elles sont singulièrement différentes. Tous deux
sont souvent calculés en rapport avec le PIB mais ce sont des grandeurs de nature autre. Le déficit est annuel il est celui du budget de l'Etat, la dette est un chiffre absolu agrégatif sur
plusieurs années.


 


On ne donne pratiquement jamais par ailleurs le rapport de la dette vis à vis du patrimoine national, le ratio serait là en revanche
dérisoire. Mais il est vrai que le patrimoine national n'est pas aisément mobilisable, ou "réalisable" comme on dit.


 


Tu sais que j'ai souvent (pour m'amuser) proposé de vendre le Louvre.



Présentation

  • : Le blog de Anne-Marie
  • : Blog réservé à mes amis.
  • Contact

Rechercher

Catégories