Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 21:01

Monument dit Mire du Nord à Paris 18 (75)

Catégorie

 

 

adresse : Girardon (rue) 1
époque de construction : 2e quart 18e siècle
année : 1736
Propriété de la commune
date protection MH : 1934/01/27 : classé MH
Monument dit Mire du Nord : classement par arrêté du 27 janvier 1934
observations : Site inscrit 06 08 1975 (arrêté) .
type d'étude : Recensement immeubles MH
N° notice : PA00086754
© Monuments historiques, 1992




  

http://histoire-du-quartier.chez-alice.fr/Page_80x.html

 


Quel bonheur de retrouver ce monument, vu pour la première fois en 1973, puis perdu de vue !

Un stratagème m'a permis d'y accéder en marge de la chasse aux trésors avec la complicité d'un résident temporaire, samedi 4 juillet.











J'ai l'immense plaisir de faire partager ma visite clandestine aux amoureux du passé et du présent :









En 1878, la ville de Paris a fait l'acquisition du terrain (enclos dans l'ancien moulin de la Galette), où se trouve la mire de Cassini. En voici l'inscription,  oblitérée :

L'an M. DCC. XXXVI 

Cet obélisque a été élevé par ordre du Roi pour servir d'alignement à la méridienne de Paris du côté du Nord. Son axe est le 2931 toises deux pieds de 14 face méridionale de l'Observatoire. 















La mire du nord fut construite en1736. Cette modeste pyramide effilée en pierre est d'une hauteur de 3 m. Elle a porté au sommet une fleur de lis remplacée en 1793 par la pique révolutionnaire. L'observatoire de Paris pointait ses lunettes sur la mire au sommet de la butte Montmartre, elle indiquait l’alignement du méridien de Paris (Dunkerque/Mont Canigou). Sa jumelle, la mire du sud, se trouve au parc Montsouris.


 




 





 







Je désespérais de ne jamais la revoir, car toutes mes demandes ont été infructueuses. C'est un sympatique étranger qui m'a ouvert le portail de la résidence privée, en cette année mondiale de l'astronomie.

La petite pyramide a besoin d'être restaurée, tout comme le moulin à côté. Les propriétaires privés avaient promis de rendre ce patrimoine accessible au moins une fois par an et de s'occuper de l'entretien : promesses non tenues.






























 

rue Girardon

Arrondissement(s)

XVIIIe

Code informatique de la Ville de Paris (NC = non communiqué)

4139

Quartier(s)

Grandes Carrières.

Code informatique de la DGI

4191

Longueur

200 m

Feuille(s) parcellaire(s) de la collection de la Ville de Paris

50B2

Largeur

11 m

Commence rue Lepic, 83.

Finit place Constantin Pecqueur, 1 et rue Saint-Vincent, 49.

Faire une autre recherche

Statut
voie publique

Observation.
Voie comprise en partie dans le site du Vieux Montmartre.

Classement dans la voirie parisienne.
Déc. du 23 mai 1863. Précédemment, voie de l'ancienne commune de Montmartre.

Alignements (non retenus au POS et non repris au PLU).
Déc. du 11 août 1867, côté impair, sur une longueur de 14 m environ à partir d'un point situé à 42,50 m environ de l'impasse Girardon et, côté pair, entre les rues de l'Abreuvoir et Saint-Vincent et, côté pair, sur une longueur de 25 m à partir de la rue Saint-Vincent.

Dénomination.
Déc. du 27 février 1867.

Orig. du nom.
François Girardon (1628-1715), sculpteur français, quartier où ont été groupés des noms de sculpteurs.

Historique.
Précédemment, rue des Brouillards. Elle est indiquée à l'état de sentier sur le plan de Jouvin de Rochefort (1672). Sur le cadastre de 1825, la partie située entre les rues Lepic et de l'Abreuvoir porte le nom de rue de la Croix du But. En 1900, une partie de la rue Girardon a été annexée à la place Constantin Pecqueur.

Monument classé.
Au n° 1 : Mire du Nord.


 

http://www.v2asp.paris.fr/v2/nomenclature_voies/Voieactu/4139.nom.htm











http://histoire-du-quartier.chez-alice.fr/Page_80x.html




 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne-Marie
  • : Blog réservé à mes amis.
  • Contact

Rechercher

Catégories