Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 19:29

Chère Tour Eiffel,

 


Deux fois sexagénaire, tu as vu « oh la belle bleue, oh la belle verte », des feux d’artifices, des feux de joies, mais aussi feux de détresse ou de révoltes.


 






































Si tu as gardé ta place, si tu n’as pas bougé du champ de Mars, c’est en raison de ta grande taille. Tu pointes comme un doigt réclamant attention.  Jusqu’en 1930, tu fus le monument le plus haut du monde. À défaut de pouvoir te grandir par des talonnettes, on te coiffa d’antennes pour te conférer 324 m de hauteur totale. - N’a-t-on pas élu au cours des siècles et  millénaires passés comme chef celui qui se démarquait par sa stature des foules à guider ? Tu es ainsi une reine d’entre les bâtisses parisiennes – jusqu’à ce que la réalisation de nouvelles tours à la Défense te prive à moyen terme de ce titre.



 

Je t’écris de Paris. J’aurais voulu t’envoyer « Happy birthday to you », les DRM m’en empêchent. Trois sur cinq des morceaux musicaux téléchargés contre paiement depuis les sites de la FNAC ou de VIRGIN révèlent après coup qu’il est défendu de les utiliser pour sonoriser mes montages vidéo, alors que je les ai achetés uniquement dans ce but. Partout j’ai cherché « Joyeux anniversaire » - impossible de trouver des versions gratuites. Les CD mis en vente par les détenteurs des monopoles sont d’une qualité pitoyable. Tu écouteras donc une autre chanson.

 


Vidéo enregistrée le 31 mars 2009
 

Les distributeurs de musique en ligne ou sur CD n’offrent plus que de la plus qualité la plus médiocre, aussi bien par rapport au choix des interprètes, du répertoire, du son, cependant sans se gêner de facturer le prix fort. De plus, ils repèrent le client et le submergent de spam et autres publicités non désirées. Par ailleurs, des intermédiaires financiers étrangers qui gèrent les paiements en ligne ont l’indécence de prélever arbitrairement des « frais fictifs »1,00 € plus 1,99 €, soit la somme de 2,99 € s’ajoutant au 3,70 € dus pour le téléchargement (ClickandBuy International Ltd., autorisée par Financial Services Authority en Grande-Bretagne, régulée par la Directive européenne  2000/46/EG). Si l’on ne surveille pas attentivement les extraits de comptes, impossible de s’apercevoir de l’escroquerie ; pour être recrédité des prélèvements abusifs, on doit leur envoyer plusieurs mails menaçants.

 

Chère Tour Eiffel, du haut de tes antennes, tu as vu bien des choses passer. Tu as pu voir ce qui se passe sur la place publique ou dans les espaces réservés. Il ne t’a pas échappé qu’un personnage autoproclamé « agitateur », dirigeant d’un supermarché de loisirs plus que de culture - connu sous l’appelation Fenaqueu -  venait de sortir son manifeste : "La gratuité, c'est le vol", au moment même où il remit au ministre de la Culture son rapport  « Le développement et la protection des œuvres culturelles sur les nouveaux réseaux ». Le fameux rapport Olivennes,  présenté le 23 novembre 2007, permit en 2009 aux alentour de la date de ton anniversaire, chère Tour Eiffel, de faire adopter la loi HADOPI qui surveillera le citoyen plus étroitement sur la toile que tu ne le fais, bien campée sur tes quatre piliers.  Denis Olivennes, en tant que rapporteur, n’avait pas le moindre conflit d’intérêt  – il conçut son « étude » dans le seul but d’augmenter le chiffre d’affaire de son entreprise.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_Olivennes

 

Depuis que son frère Frédéric Olivennes dirige Radio Classique (appartenant à LVMH, DI Group. Associée à la Société Générale, 1,6 millions d'auditeurs), le mélomane bénéficie sur cette fréquence du matraquage publicitaire, interrompu par un arrosage musical digne des supermarchés…

 

L’argent tue la qualité : produire toujours plus, être de moins en moins exigeant.

 

 

 

Chère Tour Eiffel, tu vois que je t’ai photographiée et filmée sur des angles variés, tels que tu me les présentes en journée. La nuit, je n’ai pas droit d’enregistrer ton image : elle est protégée par les droits d’auteurs des éclairagistes…

 

Pourtant ton image diffusée gratuitement dans le monde entier, copiée souvent, c’est elle qui agit comme un aimant et attire les millions de visiteurs de tous les continents sur tes plateformes généreusement offertes contre le versement d’un droit d’accès. L’original est convoité plus que les copies - cela est vrai pour toutes les œuvres de l’homme.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne-Marie
  • : Blog réservé à mes amis.
  • Contact

Rechercher

Catégories