Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 12:09



HTTP://WWW.BEN-VAUTIER.COM/



Ben avait invité par la dernière Newsletter ses fans à venir voir son exposition autour du thème de l'art et de la mort, à partir du 10 janvier 2009, galerie Templon 30 rue Beaubourg Paris 75004, en avertissant :

 

« Attention

Il n'y a dans ce travail  aucune incitation au suicide mais simplement de la vie qui regarde, observe la mort. raconter la mort c'est défendre la vie. la mort c'est ce qu'il y a de plus important dans la vie permettez-moi donc d'en profiter pour  vous souhaiter un Joyeux Noel et une Bonne Année 2009 »

 

C’est avec plaisir que je me suis précipité pour voir la mort de près. Toutes mes attentes ont été satisfaites.

 











Ben, en me dédicaçant son dernier livre « suicide d’artiste », me trouva bien renseignée sur la question de la vie et de la mort. Il a pris note de ma préférence pour la mort joyeuse et s’est montré intéressé pour deux livres que je lui ai recommandés, « Suicide mode d’emploi » (à ne pas prendre au pied de la lettre) et « Manuel du savoir mourir ». À l’occasion, il voudrait savoir quels médicaments en vente libre pourraient faciliter le passage de l’autre côté du miroir – bon, cela peut attendre, car l’artiste est encore un Benjamin qui a la vie devant lui.




Ainsi, nous avons enterré la vieille année dans la bonne humeur, pour nous abandonner bras ouverts à la nouvelle, sous la pleine lune, à l’abri d’un froid glacial qui finira par tuer parasites et autres nuisibles dans les parcs et jardins.



 

En voyant le public de Ben tellement sensible aux aspects colorés de la mort, je lui aurais volontiers recommandé de se faire enterrer en Allemagne, où l’on est devenu inventif en la matière, crise économique oblige.

 

Puisque les Allemands se tournent de plus en plus vers des solutions bon marchées, s’adressent pour les questions de décès aux hard discounters, font délocaliser leurs enterrements vers des pays moins chers, au grand dam des gestionnaires des cimetières germaniques, Hambourg et d’autres grandes villes ont dû trouver la parade avec des actions marketing qui n’ont rien à envier à la fête de la bière de Munich.

Pour fidéliser les clients à la bière  en sapin made in Germany, les directeurs des pompes funèbres offrent boissons et saucisses grillées, font circuler de petits trains touristiques entre les tombes. La fanfare de la police municipale joue des airs entrainants à l’entrée du crématoire, les enfants peuvent décorer les cercueils…Il faut à tout prix s’assurer que les 820.000 morts enregistrés par an en Allemagne ne choisissent pas de s’expatrier pour leur dernière demeure, mais qu’ils optent pour le repos dans une ambiance folklorique familière.

 

À Paris, les cimetières deviennent aussi plus gais. Le plus artistique est certainement celui de Montparnasse. Mais nous avons encore un peu de temps pour choisir…

 

Si la mort vous passionne, vous pouvez revoir la vidéo « La mort joyeuse » insérée dans mon article : « 1er Novembre »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne-Marie
  • : Blog réservé à mes amis.
  • Contact

Rechercher

Catégories